• Scalp

Le 18 mars 2005 : rencontre avec le requin blanc à Kleinbaai

Dernière mise à jour : 31 mars



Une fois n’est pas coutume, ce matin nous avons mis le réveil : lever à 5h30, il nous faut couvrir 80 kms de pistes depuis le Cap des Aiguilles pour arriver à 7h30 à Kleinbaai pour prendre le bateau pour un « shark diving ».




Au large de Kleinbaai, une petite île réserve naturelle, abrite une vaste colonie de phoques. Ces phoques sont le repas favori de requins blancs qui viennent, au gré de leurs migrations océaniques, les chasser.





Nous embarquons à bord d’un bateau rapide qui nous conduit en quelques minutes au large de l’île dans l’espoir de rencontrer les dents de la mer. Nous jetons l’ancre, l’équipage met la cage à plongeurs à l’eau et commence à appâter le requin en jetant à la mer des bassines de sang de thon et de tripes de poisson, ainsi qu’un thon entier attaché à une corde. Il y a même une petite silhouette de phoque, découpée dans de la mousse, destinée à attirer un gourmant. Les traces de dents marquées dans cette silhouette sont impressionnantes.


Après un moment de patience, un aileron fend la surface. Le capitaine crie « Shark ! shark ! ». Dès lors, il faut faire vite et enfiler sa combinaison (l’eau est à 12°C). Léa demande : « Ils vont mettre le requin dans la cage pour que papa puisse le regarder sous l’eau ? ».

Presque, et c’est Pascal qui se glisse dans la cage pour observer plusieurs requins blancs, dont le plus grand atteint 4m, qui mordent à pleines dents dans le thon. Il en ressort frigorifié mais ravi d’avoir approché l’animal de si près… et en toute sécurité.


Léa et Rose apprécient particulièrement notre passage au large de l’îlot qui abrite la colonie de phoques et admirent les vifs animaux bondissant et nageant. Mais l’odeur pestilentielle qui se dégage de l’îlot nous chasse bien vite : gare au mal de mer !



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout