• Scalp

Le 26 septembre 2004 : arrivée à Tanger

Dernière mise à jour : 9 janv.


Nous embarquons en fin de matinée et arrivons à Tanger. Le chaos règne sur le port et les formalités des douanes sont interminables. Les voitures forment quatre longues files d’attentes entre le bateau et la sortie vers Tanger, fermée par des portes. Nous patientons au soleil mais nous finissons par comprenons que la file d’attente est virtuelle : ce ne sont pas les premières voitures qui sont contrôlées en premier. Il ne s’agit pas de patienter, mais de discuter, décider un douanier à s’occuper de votre véhicule en le poursuivant, comme d’autres conducteurs, au long de ses contrôles. A force de le presser, le supplier, argumenter, la libération tant attendue arrive et les portes s'ouvrent…


2h30 plus tard, nous traversons Tanger, et nous longeons l’océan en direction d’Asilah. Avant d’arriver à Larache nous quittons la nationale et bifurquons vers l’Est sur une petite route. Premier soir et première nuit sur le continent africain dans la fraîcheur et le calme d’une forêt d’eucalyptus dans les environs de Tleta-Risana.




15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout