• Scalp

Le 5 juillet 2005 : le village Massai

Dernière mise à jour : 2 juil.


Au sortir du parc, nous avons dormi dans le camping tenu par une communauté Massaï : 3 guerriers armés de leurs longues lances ont veillé sur notre sommeil. Au matin, nous partons avec eux pour une visite de leur village. Notre guide est un guerrier Massaï qui porte un nom chrétien : Robert !

Rose, toujours espiègle, profite de son succès pour attraper impunément les bijoux d’argent qui pendent à la chevelure du « warrior » qui la porte. Léa joue avec les agneaux qui gambadent près du village coiffée d’une crinière de lion, trophée d’un guerrier Massaï. Nous avons droit à une danse des hommes, puis une des femmes, tous et toutes parés de leurs plus beaux atours.


Sacré contraste que les tenues multicolores et les ornements de ces Massaïs qui vivent dans des huttes misérables faites de branchages colmatés par de la bouse de vache. Dans le village ceinturé d’une palissade, les huttes sont installées en cercle, autour d’un vaste enclos où sont enfermés, la nuit venue, près de 700 vaches. Les veaux, chevreaux et agneaux sont conservés dans une pièce spéciale dans la hutte de chaque famille.


Les photos de Léa :


A Narok, nous appelons Lionel en France pour avoir son avis sur notre problème de boite de vitesse qui se bloque : pour lui, c’est un problème d’embrayage. Il nous conseille de purger le circuit, de mettre un liquide neuf et de voir ce qu’il en est. Nous pouvons encore rouler et verrons cela chez un prochain garagiste.




0 vue0 commentaire