• Scalp

Du 16 au 18 avril 2005 : vers le Botswana


Nous devons être le 19 avril à Maun où les parents de Nathalie viennent nous rendre visite. Il faut songer à quitter la Namibie. Un guide sud africain nous a donné un tuyau : près de Tsumkue, un nouveau poste frontière est ouvert entre la Namibie et le Botswana. Plus proche de Maun, ce poste évite de remonter jusqu’au passage classique par la bande de Caprivi. Mais le tuyau est percé car après une longue journée de piste, nous nous rendons compte qu’il y a bien un poste frontière à Tsumkue mais pas de douane. Or, nous ne pouvons quitter la Namibie sans notre tampon de sortie sur le carnet de passage de la voiture. Décidément, le carnet de passage, qui lissait les passages de frontière en Afrique de l’Ouest, nous complique bigrement la vie en Afrique Australe ! Nous en sommes quittes pour rebrousser chemin et remonter vers la frontière de Mahango, dans la bande de Caprivi. Un long long détour de plusieurs centaines de kilomètres…


A Mahango la frontière se passe rapidement, comme une lettre à la poste. Policiers et douaniers sont charmants. Mais les policiers botswanais n’ont pas le moral : les commentaires d’un petit poste de radio indiquent que le Zimbabwe vient de mettre un but au Botswana. En tant qu’ex-champions du monde, on compatit.


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout