• Scalp

Du 26 décembre 2004 au 1er janvier 2005 : à Anomabu, plage et cocotiers

Dernière mise à jour : 23 mars



Nous descendons ensuite en une journée sur la côte du Golfe de Guinée. A Anomabu, près de Cape Coast, nous installons la tente au milieu des cocotiers de l’Anomabu Beach Resort qui accepte les campeurs. Plage blanche, mer chaude et vagues immenses.




De nombreux expatriés y sont en vacances et Léa et Rose trouvent des compagnons de jeux pour des journées plages ininterrompues. Nous décidons de rester pour quelques jours de vacances.





Nous visitons le fort de Cape Coast, destiné à défendre la côte, haut lieu du commerce de l’or et des esclaves. La rampe de terre qui plonge vers le donjon des esclaves fait songer à une porte vers l’enfer…






Le 31 décembre 2004, dans le parc de Kakum, nous nous promenons sur des passerelles suspendues au sommet des arbres de la forêt tropicale, à 30 mètres de hauteur. Au dessous de nous, la végétation est si dense que nous ne voyons rien d’autre que des papillons. Le guide (obligatoire) disparaît en cours de route et nous n’avons aucune explication. Dommage ! Mais cette ballade dans la canopée est impressionnante et nous avons joué avec plaisir les tarzans.







Pour fêter l’année à venir, nous déjeunons de délicieuses petites langoustes grillées. A l’hôtel, le réveillon du Nouvel An se prépare dignement : grillades, orchestre local, et immense feu de joie sur la plage. Léa pactise avec les musiciens et, pendant que ceux-ci préparent leurs instruments, s’essaie au clavier et au chant dans le micro.







15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout